Le Pari de la recherche pour que la France, pays des amoureux, ne devienne pas une plateforme du tourisme sexuel

La recherche française se débat et s’épuise. Que restera-t-il de nos chercheurs ? Que restera de la France et de ses Lumières lorsque ses scientifiques et ses intellectuels l’auront quittée pour des cieux plus radieux ? Elles et Ils partent méprisés vers des pays où l’on reconnait leur talent : aux Etats-Unis mais aussi à Singapour, en Chine, en Inde. En France la compétition est sans merci pour pouvoir entrer au CNRS : avoir fait une grande école devient un préalable, avoir fait un post-doc dans l’une des plus prestigieuses facs du monde une condition et avoir publié dans les plus grands journaux scientifiques un prérequis. Ailleurs, quand on est passé par toutes ces étapes, on vous fait confiance, on vous donne les moyens de travailler, on vous paie, on vous valorise. A Harvard : 1M€ pour monter son labo et acheter son matériel. Le salaire tourne aux alentours de 10k€/mois. En France : kedalle pour monter son labo et un salaire moyen de 2.5k€/mois à 40ans … pour des gens dont dépend la compétitivité du pays. Chacun ses priorités… Les salaires de nos chercheurs sont indécents par rapport à ceux du secteur privé ou à la grille de la haute administration. La grille de rémunération des chercheurs devrait être alignée sur celle des énarques, dont les salaires tournent autour de 10k€/mois à 40 ans. Moi, quarantenaire anonyme et non Présidente, je propose comme mesure de relance de l’économie et d’économie une diminution par deux du salaire des énarques et un doublement du salaire des chercheurs. Les énarques étant à peu près aussi nombreux que les chercheurs, voilà une mesure qui aurait le mérite de ne rien coûter à l’Etat et de redorer le blason d’un pays aux forces qui n’ont de vives que le nom. Le redressement productif de notre pays passe par la Recherche et non par l’ENA, donnons à notre pays les moyens de ses ambitions sous peine d’encroutement généralisé ! ©a va mieux en le disant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s